Augustin Duroch

Célia

La médecine étant considérée comme un art, on  nommait les diplômés de l’Ecole royale vétérinaire, artistes vétérinaires jusqu’à la fin du XIXe siècle. Augustin est issu de la première promotion de la 1re école vétérinaire du monde, celle Lyon, fondée en 1762 par Claude Bourgelat.

 il est remarqué par l’intendant des Trois-Évêchés, Calonne, qui le nomme vétérinaire de ses écuries. Son intelligence fait qu’il se distingue à plusieurs reprises dans des diagnostics difficiles, si bien que Calonne, qui a des pouvoirs de police, lui confie des missions d’enquêteur parallèle.

Ainsi il déploie tous ses talents au fil de ses enquêtes, et il traverse des moments particulièrement délicats, allant jusqu’à risquer sa vie pour l’amour de la vérité.

Amoureuse d’Augustin, elle finit par l’épouser après quelques malentendus, et se tient à ses côtés au fil des enquêtes, faisant preuve d’une  remarquable intuition , et d’un esprit tout en finesse.

Rosalie

Gouvernante d'Augustin et Célia, déjà au service des parents d'Augustin. C'est l'âme de la famille. Très dévouée, elle n'hésite pas à enquêter de son côté.

"— Aussi sûr que je vous vois, Madame Célia ! Un beau scandale, oui ! Un beau scandale ! Et en pleine messe ! qui aurait pu penser ? À Saint-Maximin ! en pleine messe ! répeétait Rosalie, la tête en feu. Elle se défaisait des fichus qui encadraient sa bonne figure ronde, déroulait son châle de laine, ôtait sa cape de gros drap, tout cela en soufflant, en maugréant qu’on entrait dans des drôles d’époques qui ne respectaient plus rien ni personne."

Un bûcher pour Versailles

Personnages fictifs 

email : asich@sfr.fr

 suivre Augustin  

  • Facebook Classic

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com