Un bûcher pour Versailles

ISBN: 979-10-91590-12-9

Editions La Valette

Ce roman a été édité avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication-Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est.

Le 6 février 1784, un incendie se déclare à Metz, rue de la Baue. On découvre le cadavre de Phélipette de Rosemain, femme d'affaires,  dans les cendres de sa maison. Les rumeurs vont bon train à propos des activités que menait la victime à la Cour de Louis XVI.

Augustin Duroch commence son enquête à la demande d'une banquière juive qui a octroyé un prêt important à Phélipette. A Versailles de grands personnages  s'impatientent car leurs affaires ne suivent pas le cours attendu. Calonne, devenu ministre des Finances de Louis XVI est la victime de cabales destinées à le discréditer aux yeux du roi. Eléonore, son amie, part le rejoindre à Versailles. Quel est sa part dans ce jeu trouble ?

Calonne très inquiet, fait appel à Augustin qui lui a rendu bien des services dans le passé et pour lequel il a beaucoup d'estime.

En chemin pour Versailles, Augustin affronte de nouveaux périls. Sa route croise celle de personnages historiques hors du commun, comme le marquis de Sade qui lui offrira un secours inattendu.

" Il était trois heures de la nuit. L’incendie était vaincu. La maison de la Pochon était toute noire. Si les murs étaient encore debout, le rez-de-chaussée était dévasté, à la fois réduit en cendres et noyé dans l’eau de la Seille. Une odeur de brûlé régnait dans tout le quartier, dans chaque maison, dans chaque narine, imprégnant les vêtements et les cheveux. Les paroissiens regagnèrent leur lit, mais ils furent rares ceux qui purent retrouver le sommeil après une nuit aussi mouvementée. La neige indifférente, qui tombait toujours, recouvrait peu à peu les traces du désastre.

Joseph Risch avait rempli son devoir de curé, en même temps, il était dévoré par les reproches qu’il se faisait à lui-même.

Et Phélipette Pochon de Rosemain était morte, laissant en plan toutes ses affaires en cours… "

Jardins de Versailles. Une promenade en traîneau faillit tourner au tragique...

email : asich@sfr.fr

 suivre Augustin  

  • Facebook Classic

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com